top of page

Delifer Durabilité

 

doğa rezerv

L'accès à l'eau et à l'assainissement est un droit humain fondamental ; Il est d'une importance vitale en termes de santé publique, d'élimination de la pauvreté et de la faim.

 

On estime qu'environ 91 % de la population mondiale (6,6 milliards de personnes) avaient accès à l'eau potable en 2015, contre 82 % en 2000.(i)

 

On estime qu'environ 68 % de la population mondiale a accès à des conditions sanitaires adéquates en 2015, et ce ratio était auparavant de 59 %. Malgré cela, on sait qu'environ 2,4 milliards de personnes n'ont pas accès à des conditions sanitaires et environ 946 millions de personnes incluses dans ce groupe doivent déféquer à l'air libre sans accès à aucune installation.(ii)

 

Le « stress hydrique », c'est-à-dire le rapport entre l'eau douce totale utilisée par tous les principaux secteurs et les ressources totales renouvelables en eau douce, touche plus de 2 milliards de personnes. (iii) L'urbanisation croissante, la croissance de la population mondiale, les conditions météorologiques extrêmes, le changement climatique, la pollution et tous les autres facteurs combinés augmentent la pression sur les ressources en eau.

 

En raison de la gravité de ce problème, l'Assemblée générale des Nations Unies a déclaré une nouvelle Décennie d'action internationale intitulée "L'eau pour le développement durable" à partir de mars 2018.(iv)

 

Qu'est-ce que cet objectif a à voir avec les entreprises?

 

L'eau est vitale pour le chauffage et le refroidissement et, dans de nombreux cas, est un intrant opérationnel important. L'approvisionnement en eau est un besoin fondamental non seulement pour les entreprises, mais aussi pour la société et l'environnement en général.

 

Que peuvent faire les entreprises ?

 

Il est important que les entreprises reconnaissent la valeur de l'eau, l'utilisent de manière responsable et minimisent la pollution des cours d'eau. Les entreprises doivent mener des évaluations des risques concernant l'utilisation de l'eau et mettre en œuvre des stratégies pour s'assurer que les fournisseurs adoptent une approche responsable en matière d'utilisation de l'eau.

 

Vous trouverez ci-dessous les pratiques que les entreprises peuvent adopter pour avoir un impact :

 

Être responsable

  • Mesurez l'empreinte eau de votre entreprise et étudiez l'impact de l'utilisation de l'eau sur les populations locales et la chaîne de valeur ;

  • Réduire la consommation d'eau et traiter, recycler et réutiliser les eaux usées ;

  • Minimiser la production d'eaux usées dans les installations, les traiter correctement et éviter de polluer les sources d'eau ;

  • Promouvoir le lavage régulier des mains et d'autres habitudes d'hygiène parmi les travailleurs et les communautés locales.

 

Créer des opportunités

  • Tenir compte des risques liés à l'eau et fixer une valeur pour l'eau (par exemple, la comptabilité du capital naturel) et tenir compte de la valeur économique de l'eau dans la prise de décision et les rapports internes/externes ;

  • Rechercher des moyens de compléter et de faciliter l'accès à l'eau pour les communautés proches des opérations ayant un accès limité à l'eau ;

  • Adopter les meilleures pratiques d'utilisation de l'eau dans les processus de production et recourir à des technologies innovantes de stockage de l'eau ;

  • Réduire la consommation d'eau en adoptant des systèmes en boucle fermée ou en éliminant complètement l'utilisation de l'eau ;

  • Mandat de l'eau du PDG ve Centre d'action pour l'eauRejoignez des initiatives d'action collaborative pour la gestion et la transparence de l'eau, telles que  . Ces plates-formes rassemblent des entreprises, des gouvernements, des ONG et d'autres parties prenantes autour d'une série de projets critiques liés à l'eau dans des bassins fluviaux spécifiques ;

  • Le Conseil mondial des entreprises pour le développement durable (WBCSD)  appelle les entreprises à accroître l'accès à l'eau potable, à l'assainissement et à l'hygiène sur le lieu de travailEngagement WASH sign ;

  • Créé pour renforcer sa portée et encourager d'autres entreprises, particuliers et gouvernements à divulguer leurs impacts environnementaux, à réduire leur empreinte environnementale et à découpler la consommation d'énergie et la croissance (par exemple, en évaluant avec précision les risques environnementaux dans les décisions d'allocation d'actifs et de souscription) _cc781905-5cde- 3194-bb3b -136bad5cf58d_Prendre soin du climatContribuez aux activités d'investissement responsable de l'initiative  .

 

La relation entre les dix principes du Pacte mondial des Nations Unies et l'objectif 6

 

Droits de l'homme et normes du travail (Principes 1, 2, 3, 4, 5, 6 du Pacte mondial des Nations Unies)

Le droit d'accès à l'eau et à l'assainissement a été expressément reconnu comme un droit de l'homme par l'Assemblée générale des Nations Unies. La fourniture d'une eau potable et d'un assainissement suffisants, accessibles et abordables dans les limites de la vie privée et de la dignité humaine est essentielle à la réalisation de nombreux autres droits de l'homme. Les communautés sans accès à l'eau et à l'assainissement sont vulnérables à la manipulation, à l'exploitation et à la corruption.

 

Environnement (Principes 7, 8, 9 du Pacte mondial des Nations Unies)

L'accès à l'eau et les conditions sanitaires doivent être assurés en tenant compte des conditions environnementales. L'eau est une ressource limitée qui doit être utilisée de manière responsable et avec parcimonie. Des infrastructures sanitaires insuffisamment développées (ou l'absence d'infrastructures) constituent de sérieuses menaces pour les ressources en eau et la santé humaine.

 

Lutte contre la corruption (principe 10 du Pacte mondial des Nations Unies)

La corruption affecte l'emplacement, la productivité et les coûts, perturbe la fourniture d'infrastructures d'eau et d'assainissement, et favorise souvent l'injustice et l'inégalité. Dans le même temps, les pratiques de corruption dans d'autres secteurs entraînent une pollution des ressources en eau et une augmentation de la salinité.

                                                                                                                                                                                                                           

(i) Conseil économique et social des Nations Unies (2016); http://www.un.org/ga/search/view_doc.asp?symbol=E/2016/75&Lang=E

(ii) idem.

(iii) Plateforme des Nations Unies pour le développement durable ; https://sustainabledevelopment.un.org/sdg6

(iv) Nations Unies (2016), http://www.un.org/en/ga/search/view_doc.asp?symbol=A/RES/71/222

2560px-Carbon_disclosure_project_logo.svg.png
united-nations-303670_960_720.webp
sürdürülebilirlik raporu delifer.jpeg
bottom of page